Coronavirus (COVID-19) - Recommandations à nos hôtes et nomades lors de vos partages :consultez notre page dédiée

Partage Noho : comment cultiver bio avec la ferme des P’tites Planches?

Nohô

de Nohô

le Samedi 14 Août 2021 à 16h25

partage-noho-bio

Réserver un partage sur le site Nohô pour apprendre comment cultiver bio, en ville comme à la campagne, c’était l’objectif de Laurence. Elle est repartie avec plein d’idées et des conseils applicables au quotidien pour son futur potager bio. Témoignage.

Pourquoi un partage Noho dans une micro ferme?

Planter, cultiver et faire pousser des légumes et des fruits bio, cela me plairait. Aussi le descriptif de l’annonce de Thomas de la ferme des P’tites Planches m’a donné envie d’en savoir plus. Je l’ai contacté sur le site Noho.

La réservation du partage était facile ?

Oui, c’est vraiment très facile. J’ai commencé par chercher sur l’application Noho, les offres des hôtes à la campagne, mais pas trop loin de chez moi. Je voulais avoir une activité dans la nature en extérieur qui me permette de rencontrer des personnes. Quand j’ai lu le partage posté par Thomas : la visite d’une micro ferme bio, j’ai tout de suite adoré. Pour réserver, c’était très facile. J’ai choisi le jour et l’heure et j’ai payé 30€. J’étais seule, mais j’aurais pu être accompagnée d’autres personnes pour le même prix. J’ai parlé par message avec Thomas pour avoir un peu plus d’information et savoir comment le partage allait se dérouler. Le jour J, je me suis rendue à « La ferme des P’tites Planches ».

Le partage autour du bio dans une microferme s'est bien déroulé?

Oui très bien. J’ai été reçue par Thomas et sa femme qui sont très accueillants. On a commencé par visiter l’exploitation. Pour la petite anecdote, il m’a expliqué que le nom de sa ferme venait du mot planche qui signifie une bande de terre exploitée en agriculture. Il fait pousser tomates, concombres, haricots, poireaux, courgettes, choux, salades, melons, cerises, prunes, mures… Il a aussi des poules et un coq. Il vend en direct sur les marchés et également dans sa ferme. Il m’a raconté qu’autrefois c’était un champ sur lequel il y avait des vaches. Du coup la terre s’est tassée sous le poids des animaux. Pour qu’elle devienne exploitable, il a donc dû bâcher le sol. L’humidité ainsi créée a permis aux vers de se développer et ceux sont eux qui ont retourné naturellement le terrain pour le rendre cultivable. Thomas m’a proposé aussi de récolter moi-même certains légumes.

Si on veut un potager urbain, c'est une bonne idée ?

Oui tout à fait. Thomas et sa femme répondent à toutes les questions que l’on peut se poser lorsqu’on n’a pas ou peu de connaissances sur l’agriculture en général et surtout sur le bio. Cela permet de savoir par exemple ce que l’on a intérêt à planter en fonction de l’espace dont on dispose, de l’orientation, etc.

C'est la meilleure façon de découvrir une passion?

Oui! Réserver un partage Nohô avec un hôte, cela facilite la découverte d’un métier, une passion ou un engagement associatif et humanitaire par exemple. On ne va pas devenir maraîcher en une heure évidemment, mais on peut néanmoins avoir plein de conseils pour son jardin ou sur son balcon. Si on veut se faire une idée du métier de maraîcher bio, ou de tout autre métier d’ailleurs, les partages Noho sont parfaits pour cela. Avec l’application Nohô, on a accès à plein de secteurs d’activité.

Quelles différences entre les partages Noho et les activités traditionnelles?

Les partages Noho mettent en relation avec des passionnés qui présentent leur métier ou leur hobby par exemple. Il y a une vraie rencontre avec les hôtes qui ne font pas ça commercialement. Le prix pour un partage est d’ailleurs le même pour chaque partage.

À retenir

  • Un partage Nohô offre la possibilité d’en savoir plus sur un métier, une passion, un engagement associatif et humanitaire… C’est bien aussi pour les jeunes qui veulent découvrir un métier un peu loin de leur univers notamment.
  • Quel que soit le partage, cela coûte 30€. Pour ce prix unique, on peut venir seul ou accompagné d’autres personnes, de la famille ou des amis par exemple.
  • Grâce à NOHO, on rencontre des passionnés qui nous présentent leur métier ou leur hobby. c’est une vraie rencontre.
Nohô

de Nohô

le Samedi 14 Août 2021 à 16h25

Ces articles peuvent aussi vous intéresser